Spécificités

Depuis plus d’un siècle, les Instituts Saint-Luc et les Instituts Associés organisent, à Bruxelles, un enseignement artistique. De cette longue expérience, où le respect de la tradition a toujours été confronté à la nécessité d’anticiper et d’accompagner le débat moderne sur la conception et la pratique de l’Art, résulte une structure d’enseignement complexe et originale : cinq instituts avec des objectifs et des publics différents, coordonnés par un même conseil d’administration.

Cette diversité des disciplines enseignées et des parcours pédagogiques proposés aux étudiants rend parfois la perception de l’image de Saint-Luc ardue pour le grand public. Mais ce qui semble avoir toujours fait l’unanimité, c’est sa réputation d’exigence. Cette exigence ne concerne pas tant les critères d’admission que la rigueur avec laquelle la formation est donnée et suivie. Plus que sur un potentiel inné, l’enseignement à Saint-Luc mise sur le travail. Cette volonté de donner à tous, y compris aux étudiants issus de milieux défavorisés, des moyens pour progresser est affirmée à Saint-Luc depuis sa fondation. Cet idéal social, toujours poursuivi dans la rigueur intellectuelle, a été et reste fécond parce que soutenu par des valeurs de tolérance, de simplicité, d’ouverture et d’écoute aux autres.

Aujourd’hui, face aux défis du monde contemporain, dans lequel la construction européenne devient une réalité plus concrète chaque jour, face à la réforme profonde qui a secoué ces dernières années tout l’enseignement supérieur, Saint-Luc aborde l’avenir avec la volonté de mener à bien une réforme qui ne pourra pas se contenter d’être formelle mais devra, tout en respectant la spécificité des instituts, faire évoluer son identité tout en préservant et en valorisant son patrimoine humain.

Il s’agira plus que jamais, pour accompagner l’évolution du monde professionnel, de veiller à l’ouverture vers l’extérieur, de continuer à innover en matière de gestion par l’actualisation des méthodes, de se soucier davantage encore, à tous les niveaux du processus d’enseignement, de la complémentarité des informations ainsi que des rapports entre les disciplines. Tout en affirmant leur volonté de s’inscrire dans un contexte ouvert, les instituts devront encourager l’innovation, mais aussi maintenir un niveau d’exigence élevé sur le plan de la recherche, de l’analyse et de la maîtrise des techniques.